Vous êtes le visiteur:   website counter
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Zamora, Espagne

Le 05 Juin 2024

Retour en Espagne ce matin et de nouveau on change d’heure, la même qu’en France. Nous visitons Zamora en Castille et Léon, au bord du Douro, dont le centre historique est riche de remparts, palais et églises. Le pont de pierre donne à la ville une forte empreinte médiévale. Le dôme de la cathédrale est de style byzantin, recouvert d’écailles de pierre il date du 12ème siècle.

Ce soir nous campons dans un joli village au milieu des champs Santa Maria del Campo sur une aire qui a le mérite d’exister mais la visite du village était plutôt tristounette, une poignée de personnes très âgées dans des rues désertes, une boulangerie fermée, un petit magasin fermé, le bar était semble t-il le seul lieu de vie de ce village avec au moins deux pépé sirotant leur bière. L’aire est magnifique, nous sommes 4 CC.

Ce vieille olivier nous a étonné par le nombre de fleurs sur ses branches

Le pont de pierre sur le Douro

Village de Santa Maria de Campo

Burgos, Espagne

Le 06 Juin 2024

Burgos capitale de la Castille et Léon, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, abrite un des chefs-d’ œuvre du gothique espagnol : sa cathédrale, classée au patrimoine mondial, troisème cathédrale par ses dimensions en Espagne après Séville et Tolède.

Romane à l’origine, la construction actuelle, a été réalisée suivant le modèle gothique de la cathédrale de Bourges. Les filigranes des flèches des tours sont exceptionnelles.

La pose de la première pierre a eu lieu le 20 juillet 1221 et sa construction sera étalée jusqu’au 16ème siècle.

Ce soir, nous campons à Pampelune pour une visite de la vieille ville demain en journée. Nous devons composer avec la météo qui s’annonce très pluvieuse à partir de dimanche.

Allée de platanes dans Burgos, notez les branches de platanes soudées entre elles

L’arc brisé et la voute sur croisée d’ogives qui caractérisent l’architecture gothique permettent la création d’ouvertures et donnent plus de lumuère

Tombeau de Rodrigo Diaz de Vivar ( le Cid, on l’a tous porté dans nos cartables!) et Chimène. Chevalier mercenaire chrétien héros de la reconquista qui devint prince de Valence

Les riches notables pouvaient se faire construire dans la cathédrale une chapelle pour leur sépulture

Cloitre en partie haute et abrité – – cloitre extérieur

Dans la bibliothèque, des livres de plus d’un mètre de large, pas facile à mettre dans le cartable

Pèlerin au repos

Plaza mayor

Les pèlerins sont très nombreux sur le sentier vers Compostèlle

Pampelune, Espagne

Le 07 Juin 2024

Pamplona, Pampelune en français, Iruna en basque est la capitale de la Navarre, province du Pays Basque espagnol. Elle est connue surtout pour ses courses de taureaux lors des fêtes de la San Fermin en juillet. C’est aussi une étape incontournable sur le chemin de Compostelle, pèlerinage datant du moyen âge.

Du 7 au 14 juillet inclus, quel que soit le jour de la semaine, chaque matin à 8 heures, les 6 taureaux de la corrida de l’après-midi parcourent les 848,6 mètres entre le corral où ils ont passé la nuit et la piste des arènes de 19 500 places où ils seront combattus par les matadors à 18 h 30. Ils passent dans la célèbre rue centrale, la « calle Estafeta », longue de 250 mètres. Le record de rapidité du parcours est détenu depuis le 11 juillet 1997 par « Huraño », taureau de l’élevage de Jandilla, en 1 minute et 45 secondes.

Mairie de Pampelune

Bar à Pintxos, spécialités Basques variantes des tapas Espagnoles

Décédé lors de la course de taureaux de Pampelune le 12 juillet 1974.

Entrée des arènes

Les « divinos » sont les coureurs amateurs bien entraînés, spécialistes de l’encierro. Sur la partie de parcours de leur choix, ils accordent leur vitesse sur celle du taureau, afin de courir au plus près de lui, devant de préférence, avec un journal replié en main pour capter son attention. Puis ils se laissent glisser sur le côté quand l’allure menace de les emporter.

On a suivi cette Ami 6 depuis Pampelune jusqu’à Roncevaux

Plaque commémorative sur la bataille de Roncevaux du 15 aout 778

Retour en France à Saint Jean Pied de Port

Portugal 3