Pontal

Sortie en mer sur une Jangada

Le 28 Juin 2019

Ludovic, notre ami Français nous a organisé une sortie en jangada, le rendez-vous est pris avec les pêcheurs, sur la plage du Pontal pour 6h45. J’aide les pêcheurs à gréer le bateau et à le descendre à la mer en le faisant rouler sur deux troncs de cocotier. Le départ se fait à la godille pour diriger la jangada car les hauts fonds empêchent de mettre le gouvernail et la dérive. Nous partons à marée basse et devons nous faufiler entre des rochers qui émergent. L’accastillage est rudimentaire, essentiellement des espars et cordages, mais cette simplicité cache un gréement efficace et simple qui propulse le bateau à toutes les allures. Nous arrivons à nous comprendre par des mots simples et quelques gestes, ils me racontent partir à la pêche le matin à 4 heures pour se rendre sur le lieu de pêche qui se trouve à 4 heures de navigation. Les zones de pêche reculent de plus en plus, ils partent souvent plusieurs jours, jusqu’à 5 jours en mer. On peut imaginer les conditions difficiles que représente cet environnement, le pont (6m x 2m) est balayé en permanence par les vagues, l’espace est restreint pour 4 hommes qui dorment entre le pont et la coque qui se trouve dans le noir et avec moins de 40 cm de hauteur. Ces hommes m’ont accueilli pour partager un moment de leur vie, j’ai beaucoup apprécié leur compagnie, leur simplicité, leur courage et cette sortie en mer sur cette jangada.

Fête de la Saint Pierre

Le 29 et 30 Juin 2019

ces toits en feuille de palmier demandent beaucoup d’entretien

Noix de cajou

Régate pour la Saint Pierre

Voilier sans sa voile, le gréement est très simple

Kite à Fortim

Le 02 Juillet 2019

Jaguaribe

Le 04 Juillet 2019

Entrainement : changement d’appui (toe side), downloop et jibe

Exibition pour une chaine TV Brésilienne

Exibition suite

Du nord est du Brésil vers la Bolivie

Le 14 Juillet 2019

Après 2 mois et demi sur les plages et spots de kite, il nous faut reprendre la route du retour et elle sera longue, presque 10000 km pour rejoindre Cartagena en Colombie pour y mettre notre camping-car dans un bateau pour l’Europe. Rien que pour quitter le Brésil, nous en ferons plus d’un tiers en 7 jours, soit 3750 km jusqu’à la frontière avec la Bolivie. Le choix de Carthagène est dû au nouveau règlement de la compagnie Grimaldi suite à un navire perdu il y a quelques mois, sur Montevideo, il nous faudrait enlever le GPL et la batterie lithium, ce qui nous décide à passer par le nord où les contraintes sont moindres. Nous sommes en Bolivie depuis hier 13 juillet, dans un petit village San José de Chiquitos, dans un magnifique camping tenu par une famille Française. Nous avons pour voisins un couple d’Alsaciens et des Néerlandais, ce sont les premiers camping-cars Européens que nous croisons depuis 3 mois.

Culture de mangues

Fruits de la passion ou maracuya

Une journée chez Mercedes qui ne nous compte pas la main d’oeuvre

Chapada diamantina, haut lieu des mines de diamants

Village de Lancois

Goiana

retour vers la Bolivie (suite)

Champs de cannes à sucres

Champs de coton et les balles

Engins prêts pour le ramassage

Récolte du caoutchouc sur les hévéas

Arrivée en Bolivie

Mission Jésuite de San José de Chiquitos

Traversée de la Bolivie

Le 17 Juillet 2019

Notre traversée de la Bolivie se fait d’est au nord-ouest en partant d’abord d’une zone tropicale à 300m puis la route monte progressivement sur les hauts plateaux des Andes en franchissant de nombreux cols dont le plus haut à 4500m. Les températures deviennent fraiches, entre 5°C le matin et 17 °C en journée, on ressort les vêtements d’hiver et on pense avec nostalgie qu’il y a à peine 10 jours nous étions sur les plages au Brésil.

Ce soir nous campons avec une des plus belles vues, devant le lac Titicaca coté Bolivien.

Mnemonites à San José de Chiquitos

Habitats de montagne à 4000m et plus

Lac Titicaca au pied de notre campement

Brésil 2

Pérou 3 Equateur